Retour au Menu Principal

 

Ma grande histoire avec le théâtre débute en octobre 93. J'ai 13 ans à l'époque, une amie me propose de me rendre avec elle dans un club d'amateurs afin de tenter l'expérience. Ces premiers contacts avec les planches vont réveiller en moi la passion de l'univers théâtral et des répétitions, toutes plus désopilantes les unes que les autres. Ce " voyage" magnifique (qui a bien failli ne pas voir le jour, du fait d'un gros malentendu) va durer 9 ans…

Adolescente complexée et dotée d'une timidité maladive, le théâtre va s'avérer être pour moi une véritable thérapie . Les deux premières années seront les fondations de l'édifice, malgré la persistance d'un brin de manque de confiance, sans doute. Mais le temps fait des miracles et les années qui suivirent ne furent que purs moments de régal !!!!!

Pendant ces 9 ans, je suis passée par toutes les facettes :

Et j'en passe, j'en oublie certainement en route mais ces compositions furent pour moi les plus marquantes et les plus remarquées du public, sans vouloir me jeter de roses bien sûr !!!!!! Je suis très sincère et je ne plaisante pas avec ces choses là, le théâtre, c'est un peu mon oxygène, vous l'aurez deviné… Bien sûr, je n'ai jamais joué de rôles du registre classique mais ces aventures furent toutes aussi riches les unes que les autres .

Nous sommes en juin 2002. Mon dernier rôle restera à jamais gravé dans ma mémoire !!!! Je suis une petite portugaise qui doit chanter sa chanson préférée devant les téléspectateurs du plateau, non moins très étrange, de " L'école des fans " Alors qu'elle est appelée sur la scène, notre chère Maria va être confrontée au regard inquisiteur du public et va, dans la foulée, ressentir une irrésistible envie de faire pipi !!!!! Elle entame son tour de chant, qui va alors trouver tout son sens, puisqu'elle clamera à gorge déployée un sublissime " Qui a du caca kaki, collé au cul-cul ? " La pauvre gamine n'arrive pas à se contenir et finit par se faire dessus !!!!! Du coup, elle devient la risée de tous et sort en pleurant de la scène, histoire de se " rafraîchir" les idées et les vêtements !!!!!!

Comment oublier un rôle aussi hilarant et difficile à jouer ? D'une part à cause de l'accent à employer et d'autre part sur la qualité de jeux de l'acteur, censé avoir la plus grosse envie de sa vie et surtout aussi part le fait de jouer un rôle d'enfants !!!!!! Une sorte d'apothéose bien cocasse pour tout ceux qui me voyaient sur scène depuis 9 ans.

Hélas, pour des raisons sentimentales et géographiques, je quitte le monde de l'acteur mais sans jamais avoir vraiment tourné la page. Et oui, 9 ans d'une aventure pareille ne s'oublient pas comme ça. Aussi, pour citer un célèbre dicton, " C'est pas l'envie qui me manque de retrouver les planches " mais à Amiens, c'est pas les clubs ou les associations qui courent les rues !!!!! Je lance donc un appel à témoin… A bon entendeur salut ! ; et merci d'avance !!!!! Ciao…

Pour voir les photos