| Menu | Les articles | Mis en ligne dernièrement... | Musique | Livre d'or

Le stefophone

EPISODE II

(30/04/05)

Godspeed you ! Black emperor.

retrouvez cette fiche sur le site de stef : HS Musique

 

Godspeed you ! black emperor

Album "lift yr.skinny fists like antennas to heaven! ".

 

Tout comme ce que je fais, ce groupe de Montréal évolue dans la musique instrumentale. Un style difficile car l instrumentation se doit de "combler" quelque peu le manque de voix et de texte. Difficile car le thème se définit grâce aux notes et non aux mots.

Et dans ce cd, le thème est clairement définit : une vision du futur apocaliptyque, avec des envolées sonores nous emmenant dans un monde de chaos et de désolation avec certaines lueures d'espoir aux moments musicaux calmes, qui sonnent comme un aboutissement et une renaissance...

Epique et tortureux, ce disque est quand même assez difficile d'accès. Regroupant 4 pièces de 20 minutes sur 2 cds, l'album traverse divers climats avec des sons et  harmonies fluides et délicates, surprenantes mais loin, très loin des structures musicales classiques où le temps moyen d'un tube est de 3mn30. Plusieures écoutes sont néscessaires pour savourer au mieux ce petit bijou, mais dès la 1ère écoute vous tomberez forcément sur un thème accrocheur, qui vous donnera envie de réecoutez le reste où là quelque chose d'autre retiendra votre attention, et ainsi de suite...

------------------------------------------------------------------------------------------

EPISODE I

(28.03.2005)

Nick Cave & the bad seeds, album abattoir blues/ the lyre of Orpheus

 

-Une voix rauque, des chœurs de femmes rappelant les chants gospels des églises Américaines, une musique parfois blues, parfois rock, toujours profonde et entraînante…optimiste, voilà le mot que l on pourrai associer à cet album du moins ( les anciens étant assez différents à ce que l'on m'a dit ).Des chants porteurs d'espoir teintés d'une pointe de mélancolie sur certains titres…afin de « calibrer » quelque peu l'ensemble.

 

Que dire ? Cet album m'a plu dès la première écoute ! Et franchement chez moi c'est très très rare…ça s'écoute d'une traite sans ennui. Et le fait qu il y ai 2 cd distincts y est pour quelque chose.

 

Car abattoir blues est puissant, brut, direct…comme si on allait à l'abattoir justement…mais dans le bon sens du terme, c est à dire se prendre une méga grosse claque^^. Avec entre deux morceaux de bravoure une petite ballade reposante avant de repartir de plus belle.

 

« The lyre of Orpheus » est plus doux, avec une ambiance plus feutrée…il est en quelque sorte le contraire d' « abbatoir blues ». Le 1 er morceau éponyme est d'une tristesse absolue, mais il s agit de ce genre de tristesse qui paradoxalement remonte le moral…S'en suit une ballade aux paroles optimistes ( still your mind ! still your soul ! for still, the fire of love is true ), ponctuée par la suite de morceaux entraînants et jazzy, pour finir en beauté avec le pur chef d'œuvre qu'est « ô children » avec un « come on » au moins voir aussi beau que celui de Thom Yorke dans « you and whose army ? »

 

Pour continuer dans la comparaison avec Radiohead, ce double album pourrait s apparenter au diptyque « kid a / amnesiac » dans le sens où ces deux cd sont opposé…et les contraires s'attirent ! Cela dit niveau style de musique Nick Cave et Radiohead n ont rien à voir.

 

En gros donc INDISPENSABLE et surtout qu en ce moment on peut le trouver à 9Euros99 à peut près partout…et en plus la pochette est magnifique !

 

Pour écouter des extraits, cliquez ici.

 

Sur ce bonne écoute !

------------------------------------------------------------------------------------------